Lundi - Vendredi - 9:00 - 18:00

Nos actualités


Cinq idées reçues sur les Maisons familiales rurales

Nos actualités jeudi, 23 février 2017 15:33

Cinq idées reçues sur les Maisons familiales rurales

La région Auvergne Rhône-Alpes compte 74 Maisons familiales rurales (MFR). Des établissements hyper connectés aux besoins de leur territoire, encore largement méconnus du grand public. Pour faire connaître leurs formations 100% en alternance et en finir avec les idées reçues, les MFR organisent le 28 janvier la Journée des Talents.
Les Maisons familiales rurales ne vous disent que très vaguement quelque chose?  ça va changer avec la Journée des Talents organisées le 28 janvier dans les MFR de la région Auvergne-Rhône-Alpes.


L'occasion de tordre le cou à cinq idées reçues.

1. Les MFR sont réservées aux enfants d’agriculteurs
Faux.
En France il existe 430 MFR (dont 74 en Auvergne-Rhône-Alpes)  qui sont impliquées dans la formation de 93.000 jeunes et adultes sous statut scolaire. Ces écoles privées sous statut associatif, sont certes sous contrat avec le ministère de l'Agriculture mais elles sont ouvertes à tous.

2. Les MFR ne préparent qu’à des métiers agricoles
Encore faux.
Les MFR préparent à 19 secteurs professionnels de l’agriculture , de l’environnement et de l’agroalimentaire bien sûr mais aussi du tourisme, du commerce, de l’hôtellerie et des métiers de bouches, de l‘informatique, de l’électronique, de la sécurité, des services la personne, de la mécanique, de la maintenance, de l’orientation et de l’insertion….

3. Les MFR, c’est pour les nuls
Toujours faux.
C’est surtout pour ceux qui ont besoin de concret. Choisir la Maison familiale rurale dès l'entrée en 4e, c'est en effet faire le choix de l'alternance, puisque le jeune va multiplier les stages tout au long de son cursus. A partir de ces activités et de l'analyse qui en est faite, chaque élève a la possibilité de se sentir utile et de prendre progressivement confiance en lui. La MFR est aussi une école de la vie, l’internat est incontournable et on y favorise la curiosité, on y apprend la solidarité et le sens des responsabilités.

4. Les diplômes des MFR n’ont pas la même valeur que les autres
C’est faux
Simplement on y privilégie l’apprentissage, le contrat de professionnalisation, la formation professionnelle continue. CAP, BP, Bac Pro, BTS, Licence pro, on peut même décrocher un diplôme d’ingénieur en passant par une MFR.

5. Avec les MFR on ne risque pas de voir du pays
Faux !
Même si les MFR sont hyper connectées aux besoins de leur territoire, il est tout à fait possible d’effectuer des stages à l’étranger. Et faire d’une pierre deux coups en améliorant son niveau de langue et en ouvrant ses horizons professionnels avec le dispositif Erasmus+ notamment.


 

Last modified on jeudi, 23 février 2017 12:18

Calendrier

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Derniers articles